Gombert.story

Gombert.story

Source : Google - Dictionnaire de Mortreuil 1872

Liste exhaustive des lieux attachés au territoire de Château Gombert.

Les attenants donnent une proximité immédiate, lorsque le lieu est connu (en gras).

Quartiers

L'Angulentier (près de la Grotte Loubière).

L'Argéliou (Argelion Niv 104 Ch des Xaviers).

Les Bessons (Rue Étienne Miège - Rue Albert Einstein - Bd Bara).

Cavaou ( (Cavau) Ch sépar entre Ch. Gombert & Plan de Cuques).

Les Cloute(t)s (7 rue de la Fumade).

Les C(o)uestes (Entre Ch des Xaviers & Tr du Cimetière).

Le Panon (Niv 107 Ch des Xaviers) Paradis

La Politre (Face au 46 Ch de ¨Paroyes).

Hameaux

Les Aurengues (Crois Ch des Aurengues Ch de la Pounche).

La Bégude (Angle Av de la Croix Rouge et Antonin Régnier).

Cabriou (Dépôt RTM La Rose).

Les Chappes ( Av de la Croix Rouge 11 Grand rue).

La Comtesse.

La Croix Rouge (Av de la Croix Rouge 22 Grand rue).

Les Durbecs (46 Ch des Paroyes) (NB. En Provençal : étourdi, sot)

Le Jas (Traverse Co Dou Jas 27 Av Ch.Gombert)

Les Lamberts (Ch des Lamberts, derrière Coll. A.Malraux).

Les Médecins (101 Ch des Paroyes).

Les Miche(l)s (Albert Einstein Face Déchetterie),

Notre Dame de Consolation (90 Petit Ch Notre Dame de Consolation(1)).

Les Paroyes (Tr des Médecins).

Les Paroyes (182 Av de La Croix Rouge(*)).

Les Sardoux.

Nom du propiétaire : Médecin, surnom de Pierre Guédon

Paroyes (*), surnoms de Mathieu & Antoine Amphoux, dit Perroye - (1) 43°20'22.4"N - 5°25'41.3"E

Lieux-dits

Les Brus (Tr des Omnibus)

Le Bureau-vieux (Début rue Becquerel).

Butavent.

Camp Afamat,

Camp de l'Aumône

Camp Spinassos.

Campus Barreriorum.

Castillon.

Cavau (Face 15 Rue Nicolas Copernic).

Clauson.

Colle d'Amboux.

Colle de Clapels.

Les Costes.

Cros de Barrau.

La Daura (Sud rue Louis Leprins Ringuet)

La Douane (Angle Étienne Miège & Rue Albert Einstein).

Feline.

La Figone ( Niv 30 Imp des Gênois).

La Fontaine.

Font-Couverte.

Fossens.

La Fumade.

Les Fumats (Entre Résidences Les Campanules & Impasse François Camoin).

Le Galancier

Le Ganon.

Le Grès.

Jeandai (Prolong Bd Élysée Petit).

Les Jonquières,

Lèque-d'Arboussier.

La Massuguière.

Maugouvert.

Les Moulières (Entre Ch de la Grave/Bd Bara/Ch du Cavaou).

Le Moulin à Vent (Angle Fernand Durbec - Étienne Miège & le long Tr de la Rose).

Mouret (Mourets Ch des Mourets - Rue Pommes d'Amour - Bd Manen).

Le Nertas (Las Nerta Rue Enrico Fermi).

Le Nissart.

Les Olliviers.

La Parade (37 Ch de Palama).

Pascal.

Pataglini (Voir Monastère 36 Ch de la Betheline).

Pauvre Âne.

Pauvre Pierre.

Pertusat.

Le Petit (Résidence La Moussière. Entre Ch de Palama & Rue Louis Feuillée).

La Pille.

Le Pin.

Les Pins (Bd Julien Pignol-Ch de Palama-Bd François Camoin).

Plaine de Gazan.

Plaine de Philip (15 Ch de la Betheline (1)).

Plaine de Reynouard.

Plaine des Bessons.

Plaine des Nodins (Entre Tr de la Rose & Tr des Nodins).

Plaine de Taron.

Plaine de Serraire.

Plan-Seren (Angle AV. Sole Mio/Av. Calendal).

Pourcaresse.

Les Poussets (Entre Ch de Palama - Imp Pousset - Imp du Roudelet).

Les Prats (38 Bd Bara).

Le Prèt.

Puits des Gaux (ou Puits de Gaou, Imp de la Paredasse) " gaux : merveilles en Provençal."

Les Rescassets.

Les Reynard (Niv 156 Ch de Palama).

Le Ribas.

Riousset (Entre rue Paul Langevin & rue F. Joliot Curie).

Roche de Let.

La Romanillade.

La Roque (Fin rue Becquerel).

Roubaud.

Rouine.

Saint-Honorat.

Templas.

Le Terrolier.

La Tour (Rd Point Rue Louis Néel).

Le Trousset.

Les Tuileries.

Le Vachon (angle Einstein & Louis Leprince Ringuet),

Vallat de Guez (Grotte Loubière).

Vallis-Laberie.

Vallerdesson.

Vallon de Nets (Entre Ch de Palama prolongé & Plan de Cuques.

Vallon de Serre.

Vallon de Severen (Entre Ch de Palama & Ch de Palama prolongé).

La Varsy (Varsi 204 Ch de Palama).

La Vieillasse.

Les Vitrières (54 Av P. Dalbret). Volpelières.

(1) 43°21'23.8"N - 5°27'0.6"E

Propriétés

Le Banquier.

Le Barreau.

Le Bazan.

La Bense.

La Bertran(d)e (5 Ch des Paroyes).

Le Biencuit.

La Bussière.

Le Caca.

La Castagnière.

Collet Redon (Entre Tr Collet Redon).

Les Coudonnières.

La Dame.

La Davignon.

La Fourane.

Le Français.

Jugant,

La Longue,

La Machette.

La Mazette.

La Mongette.

La Nau.

Le Panon.

Le Payoc.

La Pièce.

La Pierre (1).

La Plaine.

La Pointe.

Le Rocasset.

La Rouaine.

La Rouvière.

La Royère.

La Sarragotte.

La Grande Serre.

La Petite Serre.

La Tèze.

(1) Villa, propriété de Mme Thierry, née Joseph Lapierre. Habitait 4, rue de Phalsbourg, puis 1, rue Georges Berger Paris.

 

Liste exhaustive des lieux attachés au territoire de Château Gombert.

Les attenants donnent une proximité immédiate, lorsque le lieu est connu (en gras).

Bastides

(mot de basse latinité signifiant Petit domaine (Bace-tide)

Andrives,

La Baronne (250 Av Ch.Gombert).

La Bastide,

La Grande Bastide (Crois Ch de la Marre Tr de la Grande Bastide).

La Bastide Route,

La Billiante.

La Buze.

Carri (Surnommée " Château de Gombert " Rue Louis Feuillée).

Caveau (St Honnorat Rue Augustin Fresnel).

La Charbonnière (Mitoyen N-E cimetière (1)).

Les Couestes.

La Couture.

Cucurni (20 rue Niels Bohr).

La Davine (Lot Les 2 Tours/Versant Sud Collet Redon).

Decuge (Entre Ch de Rousset & Ch des Grives).

La Devotte (Ou Deflotte : 290 Av Ch.Gombert).

La Garoutte.

Gontard (Les Vieux Cyprès Bd Brumaire).

La Grande Bergerie (Ch de Palama début Ch de l'Étoile).

Jas de Carry (Par 73 Ch de Palama).

Julien (Bd François Camoin).

La Marone.

La Mère.

Les Miches (203 rue Albert Einstein).

Le Milanez (Milanais 189 Ch de Palama).

La Mouraille.

Les Mourens

La Moussière (Entre Ch de Palamla & Rnd Point Résidence La Moussière 2).

Moute ( au "Y" Impasse François Camoin)

La Nègre (Bout du Ch de Palama prolongé). l'Opéra.

Palama(r) (242 Ch de Palama).

Les Paranques (Ch de Paranque).

La Pargiole.

La Pastré.

Le Petit.

Ricard ( (Bd Bara Campagne Tirol).

La Poussine (26 Ch des Xaviers (2)).

La Rousse (ou la Mousse. face au 180 rue A. Einstein).

La Roussine.

Sibillis.

Sicard (Les Aurengues).

La Simone.

La Soussine.

Le Tier.

Nom des propriétaires :

Cucurni, Julien

(1) 43°21'20.9"N - 5°26'46.9"E

(2) 43°21'23.3"N - 5°26'55.9"E

Ferme

Espitalet : Hospitaletum sanctae Trinitatis puis Spitalet. appartenait au couvent de Trinitaires de Marseille. (actu. 35 rue de la Palud).

Source : Dictionnaire Topographique J-A-B Montreuil 1872.

Les Aurengues

Ce hameau, en limite Sud-Est de Château Gombert, fut à l'origine, une bastide érigée au 17ème siècle.

C'était la propriété d'un riche marchand marseillais, Antoine Aurengue.

Il s'y installa avec sa famille en 1629, sous la pression de la municipalité de la cité phocéenne, qui réquisitionna sa maison de ville pour agrandir le Collège de l'Oratoire (*).

Les chroniques du temps, rapportent que l'"air" des Aurengues était tellement pur, qu'aucun cas de choléra n'y fut détecté....!

(*) Actuellement haut de la rue du Panier (anciennement angle rue sainte Marthe et rue du Prat)

Source : Bnf. La Provence artistique & pittoresque 1881.

Palama

Source : " Les étymologies de messieurs Meynier et Saurel ou l'antiquité du terroir marseillais dévoilée par les érudits du XIXe s ".

" Dans la partie qui domine les Aygalades, se trouve la Mûre; c'est un grand ménage entouré de terres cultivées.

Le nom vient de mora, tribu.

Le chemin qui de là conduit à Simiane porte le nom de fremo-mouarto, qu'on ne saurait appliquer à aucune légende locale, et qui est dérivé de Phragmos-Myrtos, retranchement des myrtes.

Ce chemin est la continuation de celui qui, de Sainte-Marthe, arrive à la Mûre et qu'on appelle chemin du four de Buze, nom qui vient de Phoron-Boos, marché aux boeufs.

A l'entrée se trouve un point très connu, nommé le Melon, dérivé de melon, troupeau: sur la crête de la montagne, lou barri de la catoguo, Baris-Kataïchius, muraille de la colonie; plus loin, lou Barri de Nioulan, Baris-Nain-Loos, muraille du rocher fortifié; enfin lou Pieiloun d'ou Rei, Puloon-Doureios, la porte de Bois (*), en descendant vers Château-Gombert, on rencontre Palamar, dérivé de Palame d'où est venu Palemail, jeu de mail. »

(*) A noter que Frédéric Mistral donne une traduction toute différente :

" Lou Pieloun dou Roue " : Le Pilon du Rouvre, un des pics les plus élevés de la Chaîne de l'Étoile, entre Aix et Marseille.

NB. Aucune éqivalence trouvée pour Rouvre..., si ce n'est celle actuelle de " Pilon du Roi "...

Version évoluée du jeu de mail

Frédéric Mistral et Palama

Dans son " Trésor dou Félibrige ", le prix Nobel de littérature fait une définition de Palama.

Source : BnF - Le Théâtre Intime 1887

Le Chant de Palama

THÉÂTRE INTIME

Par HIC

TOME TROISIÈME

MARSEILLE TYPOGRAPHIE ET LITHOGRAPHIE J. CAYER Rue Saint-Ferréol, 37

1887 LE CHANT DE PALAMA

AIR :  "De la Vieille ".

Aux Acquéreurs de diverses parties de cette immense Propriété (1).

LE CHANT DE PALAMA AIR : De la Vieille

.Je suis enfin propriétaire,

Grâce à mon ordre, à mon labeur !

Salut à ce morceau de terre

Que je contemple avec bonheur !

IL est le fruit de ma sueur.

Tristes Proudhon! vous, dont l'affreux sophisme

Trouve le vol dans la propriété,

Voici mon droit!... S'il était contesté,

Je vous attends, vous et le communisme!...

Vœux, qu'un travail bien pénible forma,

Dieu vous exauce à Palama.

(1) Ce domaine, qui contient une partie de la chaîne de l'Étoile, est situé à quatre kilomètres de Château-Gombert, village de la banlieue de Marseille.

Pour les miens, pour moi je projette

Le plus modeste des séjours :

Là, je veux une maisonnette

Où j'espère finir mes jours ;

J'y vois un nid pour mes amours.

Simplicité fut toujours ma devise :

Je fuis le bruit, le faste et le fracas ;

Des préjuges je ne fais aucun cas

Le vrai bien-être est d'agir à sa guise.

Vœux, qu'un travail bien pénible forma,

Dieu vous exauce à Palama.

Ce terrain, qui paraît stérile,

Va se transformer en jardin;

L'art saura le rendre fertile;

Il triomphera du dédain

Que lui montre le citadin (2).

Fi de ces murs que la crainte motive (3) :

Quand dans mon champ les pauvres glaneront,

Sans le vouloir, mes yeux se fermeront.

Ne faut-il pas que tout le monde vive ?

(2) Ceux qui ont de la fortune et qui peuvent trouver une campagne toute formée prétendaient que rien ne viendrait sur ce sol pierreux et rocheux : l'expérience a prouvé le contraire.

(3) Une clause des actes de vente interdisait à tout acheteur d'élever des murs de clôture ayant plus d'un mètre de hauteur.

Vœux, qu'un travail bien pénible forma,

Dieu vous exauce à Palama.

Chez moi je défendrai la chasse

Au poste, entouré de buissons ;

J'aime la perdrix, la bécasse,

Mais désire avoir les chansons

Des fauvettes et des pinsons,

J’aurai des pins... Un jour, sous leur ombrage,

Mes chers enfants pourront se réunir ;

On les verra, pleins de mon souvenir,

A mes travaux rendre un pieux hommage.

Vœux, qu'un travail bien pénible forma,

Dieu vous exauce à Palama.

Tous les dimanches, ma famille (4),

Faisant du temps un sage emploi,

Prendra la pioche ou la faucille

Et jardinera près de moi ;

Je serai plus content qu'un roi !...

Propriété, chose sainte et chérie !

Heureux celui qu'enlacent tes liens ;

Elle te doit les meilleurs citoyens,

Car, posséder, c'est aimer sa patrie.

Vœux, qu'un travail bien pénible forma,

Dieu vous exauce à Palama.

(4) Ces terrains ont été achetés, en grande partie, par des ouvriers sages et économes. Tous les dimanches, on les voit travailler en famille à l'amélioration de leur propriété. Rien n'est plus curieux et plus intéressant que ce spectacle.

La station météo de Palama

Une nouvelle demande de subvention, d'un montant de 9.850,00 francs est demandée par M. Gazaud Laurent.

Cette demande porte sur l'acquisition d'instrument de météorologie, destinés à l'Observatoire de Marseille, devant être installés sur les hauteurs de Palama.

Cette demande fait suite à une première, demeurée sans suite, effectuée en 1925, renouvelée en 1926.

Bien qu'ayant reçu un accueil favorable, cette dernière est demeurée sans suite, faute de crédits.

Source : Bnf. Conseil Général des Bouches du Rhône Rapport du Préfet 1927.

Source : BnF

Source : BnF

Source : BnF

Propriétés du Clergé

Aux 13ème et 14ème siècles, l'Hôpital du Saint Esprit de Marseille (actuellement situé à l'emplacement de l'Hôtel Dieu), possédait de nombreuses propriétés dans, et autour de Marseille. Notamment cinq propriétés rurales, dont une à saint Just, au Canet, Notre Dame du Mont, et à Château Gombert.

Diverses autres congrégations religieuses en avaient de même : Les Trinitaires...

Source : Histoire des Hôpitaux & Institutions de Bienfaisance de Marseille 1854.

Les Carmes Déchaussés

Lors de la Révolution, il fut dressé un inventaire des biens appartenant à l'Église. C''est ainsi, que parmi les biens constitués des Carmes déchaussés de Marseille se comptait une terre à Château Gombert, louée en fermage en 1790.

Source : Inventaire des Officiers Municipaux de Marseille. Avril 1790. Arch. Municipales.

Communauté des Soeurs du Carmel Saint Joseph.

Cette Communauté possédait une terre cultivable à Château Gombert entre 1914 et 1946.

Source : Archives Département.

Communauté des Soeurs du Premier Monastère.

Cette Communauté possédait une terre cultivable à Château Gombert entre 1914 et 1946.

Source : Archives Département.

Les arcanes du cadastre Napoléon

L'inventaire des propriétés bâties, fait apparaitre d'interessantes  découvertes.

Certains propriétaires se déclarent aussi sous leur "nom d'usage".

Nous constatons alors que l'ensemble des propriétés bâties, appartenant à une même famille est plus important qu'il n'y parait.

Pour ce qui concerne le terroir, ex :

Sarde Joseph, dit Boutier

Sarde Antoine, dit Matachot

Sarde Pierre, dit Matachot

Sarde Jean-Joseph, dit Matachot

Sarde Louis, dit Bardèche

Sardou Joseph, dit Petit Bon

Sardou Joseph, dit Moulin

Sardou François, dit La Branque

Amphoux Joseph, dit Coquillat

Amphoux Joseph, dit Brun

Camoin jean-Pierre, dit Bédouide

Mouren Antoine, dit Merlan

Une liste plus détaillée est donnée dans les "Actes " de la rubrique " Eglise du village "

...