Gombert.story

Le tramway

Le Réseau de Marseille a été concédé par l'État à la Ville de Marseille, puis enfin à la Compagnie Générale Française de Tramways.

Vingt-quatre nouvelles lignes urbaines sont créées, et rétrocédées à la C.G.F.T. par décret du 12 mai 1906. parmi lesquelles, nous avons la ligne N°5, partant de Malpassé, saint Jérôme, saint Mître puis Château Gombert ouverte le 1er janvier 1908.

Longueur totale : 4,5 Km.

Sources : Bnf. Rapport Conseil Général des Bouches du Rhône 1909. Journal des Transports 1909.

N° 5 - COURS JOSEPH-THIERRY - LA PARADE

Ligne autorisée par l’Avenant du 3 mars 1906 (3e Réseau).

Longueur : 8.554 km.

Mise en service en traction électrique :

— le 16 mai 1908 entre le CHAPITRE et SAINT- MITRE ;

— le 30 août 1908 entre le CHAPITRE et CHATEAU-GOMBERT.

Terminus ville reporté au Boulevard Dugommier le 12 novembre 1909 et ramené au Cours Joseph-Thierry en décembre 1919.

ITINERAIRE : Comme ligne N° 1 jusqu’à Malpassé, puis Chemin de Château-Gombert par Saint- Jérôme et Saint-Mitre. La ligne, embranchée à Malpassé sur la ligne de La Rose, était à double voie jusqu’à Saint-Jérôme (Place Pelabon), sauf deux courtes voies uniques au droit de la Traverse du Laurier et au Carrefour du C.D. 4. Voie unique ensuite avec évitements à la Traverse des Serens, à Saint-Mitre et à Collet-Redon.

Le terminus de Château-Gombert fixé d’abord au Chemin de Palama fut reporté au centre de I' agglomération en juin 1910.

La ligne comporte des rampes de 71 0/00 entre Saint-Jérôme et Saint-Mitre et de 67 0/00 à l’entrée de Château-Gombert.

Départ toutes les 30 minutes jusqu'en 1934 avec double remorque, la seconde remorque étant détachée à Saint-Jérôme.

Départs toutes les 20 minutes après le 5 mars 1934 (mise en service de la ligne 5 (barré) avec des trains à simple remorque.

Jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, le service de cette ligne était particulièrement renforcé le Vendredi du Sacré-Cœur, jour où, renouvelant le vœu des échevins après la Grande Peste de 1720, la Chambre de Commerce et le Conseil Municipal vont en pèlerinage au Monastère de la Visitation, remettre un cierge de 4 livres à l'Archevêque de Marseille.

Après cette cérémonie, suivie par une foule de Marseillais appartenant au monde du commerce, de la banque et du barreau, les notables ont l’habitude, depuis 1828, de se retrouver au " Cercle des Boulomanes " de la Rue Monte-Cristo, pour déguster en commun un succulent aïoli. En 1975, le 147ème aïoli comptait plus de 400 participants.

Ligne exploitée par autobus à partir du 16 mars 1959 entre le Cours Joseph-Thierry et Château- Gombert.

Prolongée aux heures d’affluence jusqu’à LA PARADE à partir du 17 février 1975.

Longueur 11,200 km.

Les voitures faisant terminus à Château-Gombert portèrent dès lors le N°5 (barré)

MATERIEL UTILISE :

— Motrices : B-GE 57 - Type 1929 - Rames réversibles 1941.

— Remorques : remorques ouvertes, Buire. Orléans

— Autobus : PLR, PH 100, PH 12-100, PR 100.

N°5 (barré)- COURS JOSEPH-THIERRY - CHATEAU-GOMBERT Le N°5 (barré), a été attribué aux voitures faisant terminus à Château-Gombert, lors du prolongement de la ligne 5 jusqu’à La Parade le 17 février 1975.

A partir du 11 août 1975 les autobus effectuent leur manœuvre de retournement au lieu dit " l’Annonciade " par suite de l’ouverture pratiquée dans la Rue Centrale de Château-Gombert.

Longueur : 9,900 km.

Sources : "Les tramways de Marseille ont cent ans" Laupies & Martin - Archives personnelles

Source : BnF - Création de la ligne

Terminus rue Centrale

Retournement au Chemin de Palama

Bar du Terminus et retournement

Départ terminus cours Joseph Thierry

Brasserie du "Chapître" avant d'être terminus.

Source : arch Person. Oblitérateur de titre de transport

Intérieur de la "machine à oblitérer". Le rouleau encreur en haut

L'ancêtre du paiement sans contact

Tiquets de transport autobus, trolleybus et tramway