Gombert-story

Gombert-story

De l'origine du nom "Collet Redon"

Le mot désignant un site particulier est mentionné à plusieurs reprises :

Martigues,

Le Cabot,

Château Gombert,

Allauch,

Septème,

La Madrague....

Source : Google - Dictionnaire des villes, villages et hameaux des BduRh - T2 - Alfred Saurel - 1878

Origine du Collet Redon de Château Gombert

Site protohistorique (*).

(*) Période qui fait suite à la préhistoire, et qui précède l'apparition de l'écriture d'où commence l'histoire. On divise la Protohistoire en 4 phases : Le Néolithique (-6.500 J-C), Le Chalcolithique, L'age du Bronze et L'age du Fer (-1.100 J-C).

Source : BnF

Sens et origine : "rond" L'adjectif provençal redoun (féminin redouno) signifie "rond, circulaire, arrondi". Il vient du latin rotundus de même sens, comme le français rond. Dans la toponymie, il est surtout employé pour qualifier une caractéristique du relief de forme arrondie.

Source : Petit dictionnaire des lieux dits en Provence - 2003

Source : Maps-google

Vue vers le Sud

Vue Sud-Sud/Ouest - Mur d'enceinte au bas, opposé à l'à-pic

Source : Maps-google - Vue vers sud-ouest - Au fond, Îles du Frioul

Collet Redon de Septème et Château Gombert

Collet Redon Septème

Collet Redon Martigues

Collet Redon Martigues

Collet Redon du Cabot

Collet Redon Allauch 1825

Source : Cartomundi

Source : Cartomundi - Allauch - Collet Redon

Source : Google - Allauch - Collet Redon

Source : Maps-google - Au fond : Sainte Victoire

LE VRAI DU....FAUX

Tous les ouvrages consultés nous indiquent que rien ne permet de dire avec certitude une quelconque origine d'un (pré)village habité de manière permanente en cet endroit (ni même ailleurs). Chaque auteur, s'il ne parle pas de manière péremptoire, le dit de manière tout à fait "possible"....."plausible"...., voire sous certaines formes conditionnelle.

En substence, on n'est sûr de RIEN !

Les contradictions sont souvent le fait de narrateurs-historiens qui ont, chacun de son coté, l'obsession de trouver de "manière absolue" l'origine éthymologique du mot, en lui construisant parfois une définition finale  qui laisse parfois "pantois" le lecteur.....

Un exemple parmi tant d'autres fait suite....

 

Revue de Marseille & de Provence - Meynier - 1866

Dictionnaire des Villes & Villages des B du Rh - A Saurel - 1878