Gombert.story

Gombert.story

De Gombert sans fief

Dans le XIIe siècle et ceux antérieurs, il existait aussi aux Mées une famille qui prit son nom du domaine de Payerols, qu’elle possédait sinon en entier, du moins en grande partie. Une famille noble du nom de Garnier existait aussi, il y a cinq à six siècles, aux Mées, où elle possédait même des droits féodaux et la moitié du péage. Elle avait donné son nom à des routoirs sur la Durance. Enfin, celle de Reinier, qu’on ne voit que dans quelques chartes, dont une de 1317.

Dans le XIVe siècle, d’autres familles nobles étaient aussi établies aux Mées, entre autres celles de La Fare, de Rostan, de Sertorio, de Gerin, de Luzargues, d’Amalric, de Ricard, d’Airoles, de Guerin, de Gombert, dont un jurisconsulte vivait vers la fin du même siècle.

Source : BnF 

Premiers de Gombert avant les fiefs des Hautes Alpes