Gombert-story

Gombert-story

PLAQUE A L'ENTRÉE DU CIMETIÈRE DE CHÂTEAU GOMBERT

ICI LA VIE SE TERMINE

AUJOURDH'UI POUR MOI, DEMAIN POUR TOI

HEUREUX CELUI QUI MARCHE

DANS LE SENTIER DE LA VERTU 

( Quatrain sentencieux du poète provençal

Charloun Rieu )

LE SAVIEZ-VOUS ? SOURCE : BnF - TRAITÉ PRATIQUE DE LÀ CONSTRUCTION, DE L'AMEUBLEMENT ET DE LA DÉCORATION DES ÉGLISES SELON LES RÈGLES CANONIQUES ET LES TRADITIONS ROMAINES - Mgr X BARBIER DE MONTAULT - T2 - 1878

ESTIMATION DES BIENS COMMUNAUX - LES CIMETIÈRES

RAPPORT COMMUNAL DE 1874

" La commune de Marseille possède, en immeubles ou en terrains divers, un grand nombre de propriétés occupant une surface totale de 1044 hectares, 86 ares, 59 centiares. Leur estimation totale, d’après un relevé établi à la date du 45 septembre 1871, s’élevait au chiffre de 98,769,114 francs.

Ces propriétés dont quelques-unes ont été modifiées depuis lors, peuvent être classées par catégories ou sections, ainsi qu’il suit:

1° Edilices municipaux proprement dits, 94 ares, 84 cent. 4.230.000 fr.

2° Monuments, Musées et Jardins publics, 55 hect., 44 ares, 55 cent... 13.527.000 fr.

3° Etablissements religieux, savoir:

Cimetières divers de : Saint-Pierre, 25 hect. 65 ares 700.000 fr. Les Accates, 6 ares, 80 cent.... 3.800 fr. Les Aygalades, 4 ares, 45 cent. 3 600 fr. Saint-Antoine, 39 ares, 81 cent. 2 900 fr. Saint-André, 8 ares, 41 cent. 3.200 fr. Les Caillols, 3 ares. 2.900 » Le Canet, 4 ares, 76 cent. 3.500 fr. Les Camoins, 2 ares, 31 cent. 1.100 fr Les Crottes, 26 ares, 50 cent. .30.000 fr. Château-Gombert, 18 ares, 90 ca. 6.000 fr. 

Domaines. Bâtiments, Propriétés et Terrains disponibles.

..-.. Anciens Cimetières à Saint-Louis, à Saint- Marcel, aux Aecates, à Saint-Antoine, à Château-Gombert et aux Olives, plus l’emplacement d’une ancienne chapelle dans cette dernière localité.— Ensemble 12 ares, 36 centiares. 6.680 fr..-..

Source : Archive.org - Dictionnaire des B du Rh - T1 - A Saurel - 1877

Messe pour Louis XVI

21 janvier 1793, Louis XVI est exécuté.

Comme chaque année, des commémorations sur le repos de son âme, et celles de la famille royale, ont lieu en France.

Marseille n'y échappe pas.

Monarchistes et Royalistes se donnent rendez-vous à l'église des Augustins pour célébrer leurs mémoires (Voir article en suivant)

Le baron de Gombert, monarchiste, y assiste chaque 21 janvier.

Source : Bnf. La Vedette - 1890.

 

Saint Ferréol, église, qui faisait partie de l’ancien couvent des Grands-Augustins

A NOTER QUE LA PAROISSE St FERRÉOL (Bleue), DÉTRUITE, A ÉTÉ ASSOCIÉE A CELLE DES AUGUSTINS (Orange) PLAN BRESSON

Source : BnF - La Vedette 1890

Église saint Ferréol sur le Vieux Port

LE SAVIEZ-VOUS ? HISTOIRE DE LA STATUE DE L'ÉGLISE DES CHARTREUX. SOURCE : BnF - PROVINCIA - T3 - 1923

LOUIS XVII (TABLEAU INVERSÉ)

FUNÉRAILLES D'HENRI V

Le Baron de Gombert, ainsi que d'autres personnalités (*), se rendirent aux funérailles du dernier roi de France (non proclamé), exilé à Goritz / Frohsdorf.

(*)Voir article en suivant

Plus de trois mille royalistes y assistèrent.

Henri VHenri d'Artois aussi appelé Henri, comte de Chambord, né le 29 septembre 1820 à Paris (France) et mort le 24 août 1883 (enterré le 3 septembre) à Frohsdorf. Il est d'abord connu sous le nom de duc de Bordeaux, petit-fils du roi Charles X qui abdiqua en sa faveur à l'issue de la Révolution française de 1830. Il était descendant du père de Louis XV.

La disparition sans postérité d’Henri V comte de Chambord en 1883, fut et demeure une tragédie. En effet, avec lui disparaît la branche aînée des Bourbons.

HENRI V. LA BANNIÈRE DU "SACRÉ COEUR" EST CELLE DES ZOUAVES PONTIFICAUX. Le bataillon des Zouaves pontificaux, devenu régiment au 1 janvier 1867, est constitué de volontaires, majoritairement français, belges, néerlandais, canadiens..., venus de trente pays, défendre l'État pontifical, dont l'existence est menacée par la réalisation de l'Unité italienne au profit du Piémont. (VOIR ARTICLE IN FINE)

SOURCE : GOOGLE - Archive.org

EXIL EN SLOVÈNIE ACTUELLE

TOMBEAU D'HENRI V DANS LA CRYPTE DU MONASTÈRE

MONASTÈRE DE GORITZ OCCUPÉ PAR LES FRANCISCAINS

DÉLÉGATION MARSEILLAISE

Des royalistes marseillais sont présents lors des funérailles du roi. Ils font partie de ceux qui célèbrent annuellement le repos des âmes de Louis XVI et des membres de la Famille Royale, en l'Église Saint Férréol les Augustins, chaque 21 janvier à Marseille :

On remarque parmi les trois mille présents, outre le Baron de Gombert du Comité Royaliste : Marquis de Clapiers, Marquis de Foresta, de Lombardon Montezan Eudoxe, Marquis de Gombert, De Possel Deydier, Comte des Isnards, &tc...

( Absence notée du Baron Jules de Samatan )

28 SEPTEMBRE 1901 - LE BARON DE GOMBERT AU RETOUR DE LA DÉPOUILLE DU PRINCE HENRI D'ORLÉANS A MARSEILLE

HENRI D'ORLÉANS - 1867 / 1901

PASSAGE PAR MARSEILLE SANS LES HONNEURS...

SOURCE : BnF - LE MÉMORIAL DE PYRÉNÉES - 29 / 30 SEPT. 1901

Chanteur

Auguste Paul Van Trappe, dit Paul Dalbret, né à Paris le 2 avril 1876 est un auteur-compositeur-interprète français.

Victime sur scène d'un malaise le 30 août 1926, il décède à Marseille le 5 mars 1927.

Il repose au cimetière de Château Gombert

Actrice

Il existe au cimetière de Château-Gombert, face à la tombe de le grande actrice Simone Simon, celle d’une autre actrice : Juliette Villard (de son vrai nom Chevillard) 1942/1971.

Elle a tourné entre autres, avec Bernard Lecoq dans « La liberté en croupe » de Molinaro et avec Robert Hossein dans : « Les libertines » de Chenal.

TOMBE SE SIMONE SIMON - SOURCE : bertrandbeyern.fr

TOMBE DE JULIETTE VILLARD - SOURCE : bertrandbeyern.fr

TCHORLOU Jean

Jean de Tchorlou, né le 25 décembre 1892. à Rodosto (Turquie)

Il implante un Art nouveau de l'affiche peinte à la main. Sous l'appellation Affiches Jean, il travaille pour tous les théâtres et les cinémas de la ville, reproduisant en grand format les sujets et les vedettes des films...

Renversé par une camionnette, alors qu’il se rendait à son atelier, le 14 septembre 1969, il meurt 10 jours plus tard, à l’hôpital de la Timone. 

Source : Dictionnaire des rues de Marseille - Adrien Blès

Travaux 1942

17 janvier 1942

Un arrêté jugeait d'utilité publique et urgent, l'agrandissement du cimetière de Château Gombert, au même titre que les trois autres plus importants de Marseille : Saint Pierre, Mazargues, Saint Menet.

Source : Bnf. Informations Générales - Vichy 1942.

Source : BnF

CEMENTERI

CIMENTERI, SEMENTERI, SAMENTERI, SEGRAT

Depuis 1765, il est défendu en France, d'enterrer dans les cimetières existants dans l'enceinte des villes. Honnorat

Secret d'histoire

Le gisant insolite

Par définition :

" Sculpture funéraire de l'art chrétien représentant un personnage couché généralement à plat-dos. "

Or, il se trouve qu'une exception ait été faite à la règle.

Il s'agit du gisant de l'abbé Delbècque, représenté à plat-ventre. Son histoire insolite est retracée sur Internet.

Sa position fait suite à une exécution devant un peloton. Il tomba sous les balles, à genoux,..... puis s'affaissa, face contre terre....

In memoriam.

Gisants à plat-dos

SECRET D'HISTOIRE

DEUIL.

" Nous ne citerons, au sujet des marchands en magasin , que ce seul fait, qui concerne les négociants en tissus de tout genre, drapiers, toiliers, etc.

Ces marchands étaient dans l'usage, ce qui est encore pratiqué par quelques-uns d'entre eux, lorsque leur famille était en deuil, de mettre pendant quelque temps, de chaque côté de la porte du magasin, et en dehors, une toile noire d'un mètre carré environ, en remplacement de la toile grise de la même dimension, qui servait d 'enseigne à ce commerce.

C'est ce qui se pratiquait à la Grand'Rue, à la rue du Tapis-Vert, rue Longue des Capucins, rue de l'Arbre et sur le Cours. Le magasin portait le deuil ; rien de semblable n 'était pratiqué par les autres états."

Source : Google - Les cris populaires de Marseille - R de la Colombière - 1868

Porter le deuil

Croumpar lou doou, acheter les habits de deuil. (Croumpar : acheter pour porter)

UNE PENSÉE POUR NOS CHÈR(E)S DISPARU(E)S 

ADIEU L'AMI...

Le saviez-vous ?

Il existe dans le cimetière de Château Gombert, une tombe qui est ornée d'une plaque souvenir de boulomanes :

" À bientôt pour une prochaine partie,

tes amis qui t’aiment. "

Tout est dit...

Parmi bien d'autres :

" Dans une prochaine vie, Papa, j’aimerais te reprendre comme père. "

" La perte d’une mère, c’est la perte d’une partie de soi-même, d’un guide, d’un repère. Aujourd’hui, c’est une étoile dans le ciel que l’on caresse du regard. "

Source : https://bertrandbeyern.fr

EN MÉMOIRE DES HOMMES D'ÉGLISES DISPARUS DE CHÂTEAU GOMBERT...

PIE IX, LES ZOUAVES, OU LA FIN TARGIQUE D'UN PAPE

Né en 1792 près d'Ancône (Italie), Pie IX se signale par une charité ardente et commence à introduire la démocratie dans le gouvernement de ses États.. De nombreux Italiens voient en lui le chef possible d'une fédération italienne. Déception des patriotes italiens.

Les Révolutions de 1848 vont mettre un terme à ces velléités libérales.

Des républicains menés par Mazzini s'emparent de la Ville sainte et proclament la République le 9 février 1849. Fuyant leurs brutalités, le pape se réfugie dans la citadelle de Gaète, au sud de Rome, et fait appel à la France et ses zouaves volontaires, pour le restaurer dans ses États.  Les troupes françaises entrent à Rome après avoir écrasé les volontaires de Giuseppe Garibaldi venus défendre l'éphémère République romaine.

Tout change. Pie IX prononce en 1854 le dogme de l'Immaculée Conception à propos de la Vierge Marie. Le ton sarcastique et les excès de langage suscitent l'ire des catholiques libéraux. L'époque est à l'ultramontanisme. Dans les grands pays catholiques, dont la France, le clergé et les fidèles manifestent un soutien croissant envers le pape « d'outre-monts ».

L'autorité morale et spirituelle de Pie IX ne cesse de s'accroître. En 1869, le concile Vatican I institue le dogme de l'infaillibilité pontificale. Quelques mois plus tard, le 20 septembre 1870, les troupes du roi d'Italie occupent Rome. C'en sera fini des États pontificaux. Pie IX se considèrera comme prisonnier au Vatican jusqu'en 1929, avec le Duce Mussolini, et à la création de l'État souverain du Vatican.

Pie IX a été béatifié par le pape Jean-Paul II en septembre 2000 qui a voulu honorer ses qualités humaines sans porter de jugement sur ses actions

Pie IX est mort au Vatican, le 7 février 1878, à l'âge de 85 ans.

Au cours du transfert de sa dépouille dans la basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs, des laïcs s'affrontant aux catholiques jettent son cercueil dans le Tibre au cri de :

« Al fiume la carogna ! »

« au fleuve la charogne ! »

Source : Google - http://jesuschristenfrance.fr/

NOTA. Les armoiries de Pie IX sont présentes sur le vitrail de Saint Pierre de l'église de Château Gombert. Le 22 juin 1866, il sacra l'évêque   PLACE CHARLES-PHILIPPE, dont les armoiries figurent sur le vitrail de Saint Lazare.

PIE IX. VOIR SON ACTION DANS LA RUBRIQUE : " L'ÉGLISE / LES VITRAUX "

TOMBEAU DE MISTRAL - SOURCE : BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE AIX

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il existe au cimetière saint Pierre de Marseille, une tombe ornementée d'un cadran solaire.

Cet ouvrage est la réalisation d'un célèbre cadranier (*) marseillais :

Jean Pakhomoff

http://www.pakhomoff.net/

(*) Ne pas confondre : Cadrannier ; personne qui fabrique des cadrans d'horloges

MESSE SOUVENIR POUR F. MISTRAL - SOURCE : GOOGLE - RETRONEWS - 8 MAI 1915