Gombert.story

Coquilles saint Jacques

Leur " pouvoir " agissant n’a jamais été expliqué, mais il serait dû au fait que ces ondes entreraient en " résonance " avec les cellules vivantes.

La coquille Saint-Jacques est donc " utilisée " depuis des années pour purifier des maisons, des habitations, pour " recharger " en énergie certains objets et pour " dynamiser " l'air, certains aliments, ou de l’eau...

Traverse des omnibus

Traverse des omnibus

Faire sant-miquéu (*)

(*) Déménager

Parmi les usages plus ou moins supersticieux en vigueur dans un certain nombre de familles qui vont occuper un nouveau logement, il est obligatoire que les premiers objets introduits soient :

La salière,

Les allumettes,

Un paquet d'herbes odoriférantes.

Malheur à ceux qui ne se soumettent pas à cet usage  ! Il ne peut que leur arriver des catastrophes.

Sources : Frédéric Mistral T2 843

Chauve-souris

Dans la vieille France, la chauve-souris, même si elle était crainte, était souvent placée dans les caves, les granges, les garages ou les greniers pour éloigner le mauvais œil !...

Chemin de Château Gombert à Saint Mître

ARABRENO

Salamandre.

" Reptile qui est une espèce de lézard à longue queue, dont la peau tirant sur le noir est tachetée de mouches jaunes raprochées. Bien que certains auteurs croient que la salamandre n'a point de venin, néanmoins des gens de la campagne dignes de foi, assurent que soit par son souffle ou autrement, la présence de ce reptile dans une bergerie, y répand une contagion mortelle qui se manifeste d'abord sur l'animal qui en est le plus près , par un gonflement du ventre, suivi immédiatement de la mort, à laquelle n'échappe aucune bête du troupeau renfermé. La salamandre est aveugle et amphibie "

Source : Université de Toronto - Dictionnaire Provençal - Français. 1839 - J-T Avril

NB. Le texte n'engage que son auteur. Cependant, il a été constaté que l'alcaloïde projeté par la salamandre peut être fatal dans certains cas à un chiot ou un chaton (paralysie de la machoire ou suffocation par exces de salive)

Les grandes bergeries de Château Gombert (Jas de Carri...) y faisaient-elles références.....?

Quand le riz remplace le blé...

Dans les temps anciens, certaines pratiques signifiaient les voeux de bonheur.

Il en était une qui souhaitait le bonheur de chaque marié :

" Aqui tant i’a de gran de blad, tant de tèms sigués marida ! " (*)

Paroles que prononce la belle-mère en jetant du blé sur la coiffe de sa bru, quand celle-ci entre dans la maison de l’époux.

(*) Autant il y a là de grains de blé, Pour autant de temps soyez mariés !

O tempora o mores........

Pica la souco

.Superstition qui consiste à frapper sur un cep recouvert des habillements d'un enfant qu'on croit ensorcelé.

Source : Frédéric Mistral