Gombert-story

Gombert-story

Le monastère de la Betheline, est une vaste bâtisse, bordée en son aile gauche d'une chapelle.

Dans le Paroisse de Château Gombert, est établie, le 5 juin 1865, la Confrérie de Notre Dame du Sacré Cœur.

Cette association débuta à Issoudun, par des prêtres, en 1854.

Ces prêtres prirent alors le titre de missionnaires du Sacré Cœur.

La Confrérie, encouragée par le Pape Pie IX (*), se propageât dans le monde entier.

En 1866 ils sont plus de 500.000,

Dès sa création, plusieurs guérisons eurent lieu à Château Gombert.

Le monastère est actuellement occupé par la Congrégation des Missionnaires du Sacré Cœur de Jésus.

37 Ch Bétheline. (géod. 43°21'28.6"N - 5°27'3.8"E)

Sources : Bnf : Notre-Dame de France ou l'Histoire du culte de la sainte Vierge V7 1866.

Arch Munic Plan Frezet 1941 - 1943

(*) Cf. Histoire dans rubrique " In Memoriam "

Façade Sud

Façade Nord

La Chapelle

Le Jubé

La Chapelle

Miracle à Château Gombert

Source : BnF

Source : BnF

Source : BnF

Source : Google

Source : Google

LA TÊTE SUR LES ÉPAULES...

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il existait au XVIIIème siècle à Marseille une autre Communauté du Sacré Coeur

Après la peste de 1720, M de Belsunce confie à un groupe d’ecclésiastiques un petit oratoire privé. Cette société de prêtres prend le nom du Sacré-Cœur et y aménage une église, face à l’actuelle rue des Fiacres, un séminaire (école) et une œuvre pour la jeunesse. L’église, ouverte le 23 octobre 1738 sous le vocable du Bon-Pasteur, est la première consacrée à ce culte.

Ces pères du Bon-Pasteur ou du Sacré-Cœur ont la particularité, par humilité, de porter la tête inclinée sur l'épaule (gauche) comme le Christ sur la croix.

L’œuvre ouverte en 1729 fermée à la Révolution, rouverte après la tourmente, survivra jusqu’en 1831.

Source : Dic. Rues de Marseille - Bres

 

SOURCE : BnF - CARTE BRESSON - 1773 (SÉMINAIRE HORS LES MURAILLES, APRÈS LA PORTE ROYALE)

RUE DU BON PASTEUR (INTÉGRÉE A LA CITÉ)