Gombert.story

Gombert.story

Proverbes généraux

Qu noun travaillo poulin, travaillo roussin : Celui qui ne travaille pas jeune, travaillera vieux.

Per faïre uno bouano journado, si foou levar matin : Pour faire une bonne journée, il faut se lever matin.

Trabail es trésor : Travail, c'est trésor.

Voou maï engien que forço : Adresse vaut mieux que force.

Ouvragi ben ourdouna, mita fach : Ouvrage bien ordonné, moitié fait.

Lou pays gras fa l'home peresou : La bonne terre rend l'homme paresseux.

Lou champ doou perevous es plen de maleis herbos : Le champ du paresseux est rempli de mauvaises herbes.

A fedo toundudo Dieou mesuro lou vent : Dieu mesure le vent à la brebis tondue.

Leis ans n'en saboun mai que leis libres : Les ans en savent plus que les livres.

Experienço passo scienço : Expérience passe science.

A fam oou tems oou frech, caou noun trabaillet : Celui qui ne travaille pas aux temps chauds, aura faim aux temps froids.

Oou labouraïre perevous, leis garris mangeoun la semenço : Au laboureur paresseux, les rats mangent la semence.

Boueno culturo passo naturo : Bonne culture passe nature.

Source : Google - Statistiques des Bd Rh T4 - Comte de Villeneuve - 1829

 

 

Proverbes météorologiques & chronologiques

San Clar d'Alaou, sant Antoni de Cugeo, sant Vincent de Roquevairo, sant Blaï de Cereysto, soun quatre fouestos testos : Saint Clair, saint Antoine, saint Vencent, saint Blaise, sont quatre époques de grand froid.

A san Vincent lou frech perde uno dent, ou la recoubro per long-tems : A la saint Vincent, le froid diminue, ou augmente pour long-temps.

Fevrier es lou plus court, et lou piege de tous : Février est le plus court et le pire de tous les mois.

Nouestro-Dame de Fenoou se noun nevo ploou : A la Chandeleur, s'il ne neige, il pleut.

Lou mes de mars doune lou pe gourmand : Le mois de mars est dangereux.

Quand lou pesseguier es en flour, aoutant de nech coume de jour : Quand le pêcher est en fleur, les jours sont égaux aux nuits.

A san Valentin l'agasso mounto ouu pin ; se noun li jai, ti tengues panca gai : A la saint Valentin, la pie se perche sur le pin ; mais si elle n'y reste pas, (si elle ne commence pas son nid) ne te réjouis pas encore.

Aou mes d'abrieou, ti deleouges pas d'un fieou : Au mois d'avril ne t'allège pas, ne quitte pas tes vêtements.

Abrieou a trento, quan ploourié trente un farié maou en dégun : Avril a trente jours. S'il pleuvait durant trente et un, cela ne ferait de mal à personne.

Lou mes de mai es fresc et gai : Le mois de mai est frais et gai.

Oou mes de mai vai coumo ti plai : Au mois de mai va comme il te plait.

Lou mes de mai es fresc et gai : Le mois de mai est frais et gai.

Oou mes de mai vai coumo ti plari : Au mois de mai va comme il te plait.

Oou mes de jun, s’en meissouno quaoucun : Au mois de juin, il faut commencer les moissons.

A San Barnabeou, la segue souerte de sa peou : A la saint Barnabé, le serpent quitte sa peau.

Jean et Jean partoun l’an : Jean et jean partagent l'année.

Qu dis maou de l’estieou , dis maou de soun paire : Qui dit du mal de l'été, dit du mal de son père.

L'estieou taoulo es messo partout : Pendant l'été, la table est dressée partout.

Per Santo Madaleno , la nose es pleno : A sainte Madeleine, la noix est pleine.

Aou mes de juillet, si meissouno tout d’arret : Au mois de juillet, on moissone tout.

Oou mes d'aoust tout oousseou es beco figo : Au mois d'août, tout oiseau est bec-figue (tous les oisillons sont gras et bons à manger).

A San Bourtomieou, taou lou paire coumo lou fieou : A la saint Barthélémy, les perdraux sont aussi gros que leur père.

Leis pluyos de San Miqueou s’arrestoun jamai oou Ceou : Les pluies de saint Michel ne manquent jamais.

Oou mes de settembre leis rins sount bouens à pendre : Au mois de septembre les raisins sont bons à cueillir.

A Toussan tout vin es san : A la Toussaint, tout vin est sain.

Oou mes d’ooutobre, qu a ges de raoubo que n’en trobe : Au mois d'octobre, qui n'a pas de drap s'en procure.

A San Martin , l’hiver es per camin : A la saint Martin, l'hiver s'approche.

Per San Lu, sameno vo mouelle vo du : A la saint Luc, il faut semer, que la terre soit molle ou dure.

Nouvé oou juec, Pasquo oou fuec : Noël au jeu, Pâques au feu.

Nouvé oou fuec, Pasquo oou juec : Noël au feu, Paques au jeu.

A Santo Luço, leis jours creissoun dou saout d'uno puço : A la sainte Luce, les jour croissent comme le saut d'une puce. NB. Ce proverbe date d'une époque antérieure à la réforme du calendrier.

Oou jour de l'an, leis jours creissoun doou pé d'un can : Au jour de l'An les jours croissent du pas d'un chien.

Lou Mistraou et la Durenço sount leis fleous de la Prouvenço : Le Mistral et la Durance sont les deux fleaux de la Provence.

Source : Google - Statistiques des Bd Rh T4 - Comte de Villeneuve - 1829

 

Proverbes de pronostic

De prat nouveou , herbo bello : Pré nouveau, belle herbe.

De proun paillo , paou gran : Beaucoup de paille, peu de grain.

Qu sameno clar , recueille dru : Qui sème clair, moissone dru.

Pluyo d'abrieou remplisse lou granié : Pluie d'avril remplit le grenier.

Fouesso favos, fouesso bla : Beaucoup de fèves, beaucoup de blé.

Fai mi veire uno ooulivo à San Jan , t'en farai veire millo à Toussan : Montre-moi une olive à la saint Jean, je t'en montrerai mille à la Toussaint.

Rouge de sero , beou tems s’espero : Rouge le soir, indique beau temps pour le lendemain.

Quand Garlaban a lou capeou , pren teis biassos et vai-t-en leou : Quand les nuages couvrent le sommet d'une haute montagne, il faut prendre sa sabetière et s'en aller au plus vite (parcequ'il ne tardera pas à pleuvoir)

Qu bastisse de terro, et enfusto de pin , oou bout de l'an n'en vis la fin : Qui bâtit de terre, et fait charpente de bois de pin, en voit la fin au bout de l'année.

Abrieou fresch , pan et vin douno ; se mai es fresch , va meissouno : Le mois d'avril frais donne du pain et du vin ; si mai est froid, il moissonne tout.

À brieoulando taou tems jusqu'oou 40, se lou des noun l'applanto : Tel temps le 1er avril, tel pendant la 40ème ; à moins que le dix n'arrête cette série.

Après la pluegeo, lou beou tems : Après la pluie, le beau temps.

Après long eissuc, long baigna : Après longue sècheresse, longue humidité.

A San Vincent gros frech, à San Laourent gros caou, l'un et l’aoutre durount paou : A sait Vincent grand froid, à saint Laurent, grand chaud ; l'un et l'autre de peu de durée.

Caleno à l'oubscur, agland per lou segur : Temps obscur à la Noël, récolte de glands.

Aoubo claro à san Vincent, fouesso per touteis gents : Aube claire à saint Vincent, beaucoup de fruits pour tout le monde.

D’abrieou et de may , si saou de l’an lou ben et lou maou : En avril et mai l’on connaît le rapport de l’année.

Eygagno de may fa tout beou ou tout lay : Rosée du mois de mai gâte tout ou ranime tout.

Fangos en abrieou , espigos en estieou : Boues en avril, épis en été.

La neigeo voou fumié , mai que noun gielé d’an darrié : La neige vaut du fumier, pourvu qu’il ne gèle pas ensuite.

L’an fa lou grau, noun pas lou champ : La saison et non le champ fait le bon grain.

Luno blanco, journado franco : Lune blanche, journée franche.

Luno palo, l’aigo devalo : Lune pale, l'eau arrive.

Luno rougeo , lou vent se bougeo : Lune rouge, le vent bouge.

Mars ventous , abrieou pluvious, fan anar lou bouyé jouyous : Mars venteux, avril pluvieux , font aller le bouvier joyeux.

May hourtoulan, proun paillo et proun gran : En mai s’il passe des ortolans, signe de bonne récolte en paille et en grains.

Pluegeo de fébrié à la terro voou fumié : Pluie de février , c’est fumier.

Pluegeo de mars, ren li prend part : Pluie de mars ne profite pas.

Pluegeo de may, tout lou mounde es gay : La pluie de mai rend chacun content.

Pluegeo de jun , erabournié tout coumo de fum : Pluie de juin n’est que fumée.

Pluegeo en janvier de durado, tempero touto l’annado : En janvier pluie de durée, suffit pour toute l’année ( aux sources ).

Quand ploou en aoust, pioou de moust : En août il pleut du moût.

Recolle d’aglanda , maladies per leis champs : Récolte de glands , maladies régnantes.

Rouzado de may, rende settembre gay : Rosée de mai rend septembre gai.

San Valentin de primavero, taou tems si fa, taou tems s’espéro : Tel temps le jour de Saint-Valentin, tel temps au printemps qui vient.

Terro negro pouerto bouen bla : Terre noire porte bon blé.

Se febrié noun febregeo, toueis leis mes de l’an aouregeo : Si le mois de février n’est pas froid , il fera vent tout le reste de l’année.

Uno neigeo attiro l’aoutro : Une neige attire l’autre. 

Source : Google - Statistiques des Bd Rh T4 - Comte de Villeneuve - 1829

Préceptes agricoles

A boueno terro , bouen labouraire : A bonne terre , bon laboureur.

Après rasteou noua foou fourcas : Où le rateau a passé, il n’est pas besoin de fourche.

À San Jean l’oulame en man : A la Saint-Jean, la faucille en main.

Aoubre souven transplanta, douno pas fruit en quantita : L’arbre souvent transplanté ne donne pas beaucoup de fruit.

Bouen tems, bouen bouyé , bouen samena, rendoun lou champ ben engrana : Bon temps , bon bouvier, bonnes semailles, rendent le champ bien productif.

Buou vieil fa rego drecho : Vieux bœuf fait le sillon droit.

Cabri d’un mes, agneou de très : Cabri d’un mois, agneau de trois.

Coumo samenaras , recueilliras : Comme tu semeras, tu recueilleras.

Doou bouen tarradou , bouen vin ; doou bouen clapier, bouen lapin : Bon terroir , bon vin ; bon clapier, bon lapin.

En juillet, fin qu’oou darrié bouto toun bla din toun granié : En juillet , mets ton blé dans le grenier.

En tems de guerro, crompo terro : En temps de guerre, achète terre.

En terro pendent boutes pas toun argent : N’achète pas des terrains en pente.

Es foulié de coumençar ce que poues pas acabar : C’est folie de commencer ce qu’on ne peut achever.

Entre San Peiroun et San Paulet, planto lou pouerri et lou caulet : A saint-Pierre et Saint-Paul, plante les poireaux et les choux.

Figos de Marsillo, oli d’Aix, prunos de Brignolles : Figues de Marseille, huile d’Aix, prunes de Brignolles.

Houstaou basti, vigno plantado : Achète maison bâtie et vigne plantée.

L'uei doou mestre engraisso lou chivaou : L’œil du maître engraisse le cheval.

Lou millou fumier doou champ es l’ueil doou mestre : L’œil du maître est le meilleur fumier du champ.

Lou bouen pastre fa lou bouen ave : Le bon berger fait le bon troupeau.

Paou vignos et ben tengudos : Aie peu de vigues et cultive-les bien.

Poude-mi lou mestre, fouye-mi qu voudra : Que le maître taille la vigne, et laboure-la qui voudra.

Qu noun vento quand aouro , quand voudrié ventar si paouvo : Celui qui ne vente pas son blé quand il fait du vent, se repose quand il voudrait venter. ( L’occasion perdue ne se retrouve pas quand on veut. )

Qu planto et noun fumo, n’ooura que l’escumo : Qui plante sans fumer n’aura rien. 

Qu sameno trop espes, vuejo lou granié doues fes : Celui qui sème trop épais , vide deux fois son grenier.

Qu tard labouro, tard recueille : Qui tard laboure, tard recueille.

Quand plantaries toun paire, coupo-li la testo : Si tu plantais ton père, il faudrait lui couper la tète.

Restes pas de samena per leis fournigos : Que les fourmis ne t'empêchent de semer. ( Qu'un petit inconvénient ne t'empêche de faire ton devoir. )

Sameno boueno houro, poudo tard : Sème de bonne heure, taille tard.

Rego touerlo, bouen bla pouerto : Raie forte porte bon blé.

Se laboures maou, meissounaras maou : Si tu laboures mal, mal tu recueilleras.

Uno fedo galoué gasto tout un troupeou : Une brebis galeuse gâte tout le troupeau. 

Source : Google - Statistiques des Bd Rh T4 - Comte de Villeneuve - 1829

Dictionnaire de proverbes

Pour celles et ceux qui aiment les proverbes en provençal :

LA référence !

Source : archive.org - " Proverbes - La Bugado " - A Makaire - 1859

Extraits choisis

Extraits choisis

Extraits choisis

Extraits choisis